Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 22:14

Il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie Tsukiji, le marché aux poissons de Tôkyô, considéré comme le plus grand du monde. Un monde fascinant, foisonnant, un ensemble de petites rues grouillantes, bordées de magasins de nourritures, d'aticles de cuisine, puis une large place servant aussi de parking, conduisant aux grandes halles, où filent les chariots dans tous les sens, sans se percuter malgré un code de la route que je n'ai jamais compris. Mieux vaut regarder autour de soi et garer ses pieds au bon moment. Puis viennent les allées où sont exposés tous les produits de la mer, des poissons les plus familiers aux fruits de mer les plus étonnants.

On peut venir, si on a le courage, une autorisation et un moyen de transport, à la vente à la criée à 4 heures du matin. Personnellement, je n'y ai jamais assisté. On peut aussi se pointer un peu plus tard, pour voir la pleine activité.

Puis, avant midi, la fermeture s'annonce. Les tons commencent à être sciés avant d'être emballés, comme les autres poissons, arrosés, puis rangés dans la glace.

TSUKIJI JUSTE AVANT LA FERMETURE
TSUKIJI JUSTE AVANT LA FERMETURE

Ce poisson, seul dans son aquarium, se demande ce qu'il va devenir. En tout cas, son heure ne semble pas être arrivée. Pendant ce temps, son "maître" prépare la glace dans les bacs en polystyrène.

TSUKIJI JUSTE AVANT LA FERMETURE

Ces mêmes bacs sont ensuite empilés, formant des murs et de nouvelles allées dans les allées. Un nouveau paysage se dessine, avant que toutes ces boîtes soient enlevées par les drôles de chariots à tambours, si caractéristiques de Tsukiji.

TSUKIJI JUSTE AVANT LA FERMETURE
TSUKIJI JUSTE AVANT LA FERMETURE
TSUKIJI JUSTE AVANT LA FERMETURE
TSUKIJI JUSTE AVANT LA FERMETURE

Partager cet article

Repost 0

commentaires