Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 21:22

Ma femme n'aime pas le sauvignon. Je peux bien la comprendre, car ce cépage, mal travaillé, peut donner des vins à l'acidité redoutable, le genre de vin qui fait frissonner de déplaisir en donnant l'impression de raboter la langue et de déchausser les dents.

Pourtant, il est des vins de sauvignon qui se vendent très chers, ceux de feu Didier Dagueneau, star de l'appellation Pouilly-Fumé, et de son fils, qui a repris la production sans trahir la philosophie de son père.

Face à des vins de ce prix, on se demande toujours si la notoriété est méritée, ou bien si elle n'est pas surtout due à un effet de mode. J'ai donc décidé de casser ma tirelire, et d'en sortir un bille de 100 € (tout de même) pour le donner aux caves Augé, en échange d'une fort jolie (et fort lourde) bouteille de la cuvée Silex, millésime 2009.

Evidemment, c'est un vin que l'on réserve pour une occasion, et que l'on ne boit qu'en petit comité, et non lors d'une soirée au cours de laquelle tout le monde s'amuse et porte peu d'attention à la qualité des boissons.

Nous avons donc dégusté, religieusement, ce vin sorti du réfrigérateur quelques minutes à l'avance, pour ne pas le boire glacé.

Autant le dire tout de suite, c'est bien un grand vin. Le nez est extrêmement complexe, il présente des arômes de bougeon de cassis (forcément), mais légers et fins, d'orange, de cailloux (il m'a effectivement rappelé l'odeur de la grande de mes grands-parents, en Eure-et-Loire, constuite en silex), la fleur d'oranger, etc. Même après aération, les arômes se succédaient, sans exubérance, poliment, les unes après les autres.

Mais c'est surtout la bouche qui est magnifique. On dirait presque un bourgogne, mais sans le gras, ni le caramel. C'est très doux, du vrai velours, avec une grande longueur, mais une longueur respectueuse, pas agressive, pas puissante, juste fine et présente.

Ce n'est pas un vin de méditation dans la mesure où il n'est pas austère, mais c'est un vin de dégustation, qui n'impressionne pas, mais caresse, et demande à ce qu'on prenne son temps. Et en effet, on a envie de prendre son temps et de lui en consacrer. Ce n'était pas un magnum, dommage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires