Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 20:46

Pour se déplacer en Corée, entre les villes, le principal moyen de transport est le bus. Etonnamment, le train est peu développé. Le train le plus rapide est le plus moderne est le KTX, qui est tout simplement notre TGV à peine modifié, avec les défauts qu'on lui connaît : design vieillot (mais c'est secondaire), sièges étroits, non orientables, couloirs également étroits, portes de wagons non automatiques, temps infini entre les gares et la ligne à grande vitesse. Seule amélioration, le personnel de bord ressemble plus à des hôtesses de l'air qu'à des contrôleurs, et des écrans ont été installés dans les wagons.

COREE : LES TRANSPORTS
COREE : LES TRANSPORTS

Pour le reste, le réseau ferroviaire est peu développé. On le sent déjà dans les gares, très peu actives, voire même franchement désertes. Les tableaux d'affichage ne montrent d'ailleurs pas une fréquence très élevée. Même avant un départ, il n'y a pas foule. Toutefois, les gares sont propres, et disposent de toilettes généralement impeccables. Evidemment, les gares des grandes villes sont plus fréquentées, mais ce n'est pas non plus la fourmilière à laquelle on peut s'attendre.

COREE : LES TRANSPORTS

Quant aux trains, ils sont généralement vieux, et non électrifiés. A l'intérieur, les sièges sont orientables, la place est importante, mais ce n'est vraiment pas moderne. Quant aux gares des villes de moindre importance, elles me rappellent les petites gares de province française de mon enfance, dans lesquelles s'arrêtaient les Micheline. Elles sont propres, malgré tout.

COREE : LES TRANSPORTS
COREE : LES TRANSPORTS

Le réseau de bus est beaucoup plus développé. Les gares routières sont d'ailleurs très actives, et souvent, les offices de tourisme ou les hôtels conseillent de prendre le bus, ne pensant même pas au train. Les prix sont bon marché, dans un cas comme dans l'autre. Par exemple, un trajet en train de près de 2 heurs ne nous a coûté que 9 euros.

Le bus est également bon marché, mais bien souvent, le temps de parcours est plus court que par la voir ferrée.

En ville, les bus sont également omniprésents. Ils sont également peu modernes, et il vaut mieux se renseigner pour savoir où est l'arrêt et quel bus il faut prendre. Cela ne pose que peu de problème, les Coréens étant serviables. A Andong par exemple, le chauffeur nous a bien renseigné, et nous a même indiqué le moment pour descendre.

Pour le reste, le bus n'était pas très moderne, et les sièges sur le trottoir étaient assez folkloriques. Quand au chauffeur, trentenaire ébouriffé comme un membre de boys band japonais, il a, avant de démarrer, enlevé ses chaussures et chaussé des pantoufles, certainement pour être plus à l'aise pour conduire.

COREE : LES TRANSPORTS
COREE : LES TRANSPORTS

Dans le grandes villes, comme à Séoul, mais aussi Busan ou Daegu, il existe un métro. Construits sur le modèle japonais, les wagons sont encore plus grands, et donnent l'impression de ne pas être très fréquentés, même s'il paraît que le métro de Séoul est le deuxième plus fréquenté du monde.

Les rames sont impeccables, et bien aménagées, les stations sont équipées de toilettes. LEs systèmes de paiement ne sont pas toujours claires. Par exemple, à Séoul, il faut prendre une carte au distributeur, laisser une caution, que l'on récupère à la sortie. Toutefois, n'arrivant pas à sortir, une jeune fille nous a gentiment aidés. Ensuite, à la fin du voyage, s'il reste de l'argent sur la carte, on peut le récupérer, non pas dans le métro, mais dans un kombini 7/11.

Il faut ajourer que les métros sont surs, et bien équipés en escalators et ascenseurs.

Enfin, en ce qui concerne les taxis, ils sont peu chers. Ce sont des voitures normales, c'est à dire de série, donc vous ne trouverez pas de voitures bigarrées comme au Japon, avec sièges recouverts de housses au crochet, GPS dernier cri et chauffeur en uniforme, casquette et gants blancs, ni bien sût de porte automatique.

Mais ce peut être un bon moyen de se déplacer en ville, et même dans certaines campagnes. Mieux que certains véhicules comme celui-ci.

COREE : LES TRANSPORTS

Partager cet article

Repost 0

commentaires