Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 20:57

Certains pays ou villes sont des destinations de shopping. Paris ou Londres, ou certaines villes du Moyen-Orient, paraît-il. Le shopping en soi ne m'intéresse pas plus que çà, mais j'aime bien faire les boutiques, pour voir des lieux originaux, beaux ou typiques, et trouver des marchandises différentes. J'ajouterai comme villes de shopping, Tôkyô pour son incroyable diversité, ses lieux au design d'avant-garde, son exubérance, et les produits que l'on trouve nulle par ailleurs, ainsi que Kyôto pour ses superbes objets traditionnels, et le Japon dans son ensemble pour sa qualité de service unique au monde.

Quant à la Corée en général, et Séoul en particulier, peut-on dire que j'en ferais une destination de shopping ? A première vue non, ou du moins pas encore. Il existe toutefois certains types de commerce fort intéressants.

Dans les grandes villes, les rues commerçantes ressemblent beaucoup à ce qui se fait au Japon. C'est le cas notamment de Myeongdong à Séoul, avec du monde, des lumières, et une grande densité commerciale. Pas mal de couleurs aussi. C'est toutefois beaucoup moins abouti qu'au Japon, moins original, moins déjanté, moins design. Ce peut être intéressant pour une personne venant pour la première fois dans la région, mais on peut rester sur sa faim. Une ballade dans Myeongdong ne manque toutefois pas d'intérêt pour qui aime les villes animées.

Une rue de Busan, et l'animation de Myeongdong
Une rue de Busan, et l'animation de Myeongdong
Une rue de Busan, et l'animation de Myeongdong

Une rue de Busan, et l'animation de Myeongdong

Autres lieux rappelant le Japon, les grands magasins, qui sont vraiment faits sur le même modèle. Par contre, il en existe beaucoup moins, et surtout, il n'existe qu'une seule marque, Lotte. Au sous-sol, on trouve les rayons de nourriture, mais également des supermarchés tout ce qu'il y a de plus classique.

Dans les étages, on retrouve sensiblement la même distribution qu'au Japon, avec les restaurants au dernier étage, par exemple. Les grands magasins sont sans attrait particulier, contrairement à Isetan par exemple, mais ils sont toujours bien tenus, et il y a des toilettes impeccables et gratuites à tous les étages.

Les toits sont également parfaitement aménagés, avec des jardins, des espaces de repos, très agréables à fréquenter. Par exemple, le toit du Lotte de Busan offre une terrasse avec vue sur le port, ainsi qu'une mini forêt très jolie. Quant au Lotte world de Damsil, il propose une partie réservée au luxe, un peu clinquante. En général, j'ai trouvé les grands magasins peu fréquentés, en dehors des étages duty free du Lotte de Damsil, envahis de touristes chinois.

COREE : MARCHES ET COMMERCES
COREE : MARCHES ET COMMERCES
COREE : MARCHES ET COMMERCES

Autre type de commerce très proche de ce qu'on peut trouver au Japon, les kombini, ou convenience store. J'ai l'impression qu'il y en a un peu moins, mais on retrouve les même marques.

On retrouve aussi les shôtengai, ou rues commerçantes couvertes.

COREE : MARCHES ET COMMERCES

Souvent, ces rues abritent des marchés. Les marchés sont d'ailleurs très nombreux en Corée et sont l'un des principaux charmes de ce pays : on y vend de la nourriture, comme les fruits, les légumes, les herbes, les algues, la viande, le poisson... Il n'est pas rare de trouver des paysannes venant vendre leur production. J'en ai même vu dormir juste à côté de leur marchandise. Il n'est pas rare de voir des marchés le long des rues, où les marchandises sont exposées sur un tissu à même le sol, la vendeuse étant assise par terre sur un coussin.

J'ai beaucoup apprécié le marché de Jeju Si, très vivant et coloré, avec une partie dédiée au poisson très importante. Egalement très intéressant, le marché aux poissons de Jagalchi, à Busan. Il se trouve dans un grand bâtiment, donnant sur le port. On peut même y manger, dans une partie restaurant importante.

Ce marché est prolongé à l'extérieur par une halle, dans laquelle des femmes, installées par terre, vendent aussi du poisson. Certaines exposent leur marchandise dans la rue. Plus loin, on trouve des rues le long desquelles des commerçants cuisinent directement dans la rue.

Ensuite, toujours à Busan, dans plusieurs galeries, on peut acheter toutes sortes d'objets, généralement des vêtements ou des articles pour la maison. C'est un peu le souk coréen. C'est très populaire, les objets sont basiques, le sens esthétique n'est pas de mise, mais c'est une sorte de foutoir amusant et pittoresque.

Plus loin, quelques marchands de livres, le long d'une ruelle au pied d'une colline accessible par un grand escalier ; une sorte de Montmartre local.

Le marché de Jeju Si.
Le marché de Jeju Si.

Le marché de Jeju Si.

Marché au poisson de Jagal Chi à Busan.
Marché au poisson de Jagal Chi à Busan.
Marché au poisson de Jagal Chi à Busan.

Marché au poisson de Jagal Chi à Busan.

Marchés de rue.
Marchés de rue.
Marchés de rue.
Marchés de rue.
Marchés de rue.
Marchés de rue.
Marchés de rue.

Marchés de rue.

Le "souk" de Busan.
Le "souk" de Busan.
Le "souk" de Busan.
Le "souk" de Busan.
Le "souk" de Busan.

Le "souk" de Busan.

Le marché aux livres de Busan.
Le marché aux livres de Busan.

Le marché aux livres de Busan.

On voit par ailleurs fleurir, timidement, quelques lieux plus modernes, au design plus étudié. Encore rares, ces magasins ou cafés branchés ont une certaine simplicité, et sont très agréables.

Nous avons aussi trouvé à Insa Dong, à Séoul, un endroit amusant : autour d'une cour, plusieurs étages de magasins, reliés par une coursive, assez fréquenté.

COREE : MARCHES ET COMMERCES
COREE : MARCHES ET COMMERCES

Partager cet article

Repost 0

commentaires