Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 17:38
Une chose qui étonne le voyageur lors de son premier voyage au pays du soleil levant, c'est le nombre d'objets, d'appareils, de machines, destinés à rendre la vie quotidienne plus pratique. Le pire, c'est qu'à chaque voyage suivant, on est toujours aussi étonné, car à chaque fois, il y a des nouveautés, et des améliorations.

C'est très simple, on a l'impression qu'à chaque situation, à chaque problème, les Japonais inventent une solution, un système, voire plusieurs, et ce sans aucun a priori, et aucune peur du ridicule. Ce qui donne des objets très simples et très utiles, mais aussi des objets complètement gadgets voire farfelus. Mais au moins, ils osent !

Je vous présente un échantillon, vraiment loin d'être exhaustif.

Au Japon, la population est vieillissante. Et il n'est pas rare de croiser des personnes âgées, sur des vélos à 3 roues avec un panier à l'arrière pour mettre les courses


Et pour garer son vélo quoi de mieux qu'un parking, comme dans cette résidence privée de Kyôto ?


Toujours pour les vélos, un parking, public cette fois-ci, derrnière la gare de Kyôto


Et quand il pleut, il n'est pas nécessaire de laisser son vélo au parking, grâce au fixe parapluie !


Dans la même résidence de Kyôto, le parking pour les voitures


Un autre parking pour voitures


Les voitures elles-mêmes sont preque toujours équipées du GPS. C'est ainsi que pour les voitures de location, ils sont de série. Sur ce modèle, à l'allumage, la jeune fille à droite nous dit bonjour. Mais attention, en fonction de la saison et de l'heure de la journée, elle change de tenue. Je l'ai donc vue également en short et t-shirt, en complet gris aux heures de travail, et même en pyjama avec sa serviette sur l'épaule à 6 heures du matin


Toujours en matière de transports : j'en avais parlé dans l'article sur les Shinkansen, mais on trouve ce système dans presque tous les trains. Les siège pivotent, permettant d'être toujours dans le sens de la marche. C'est juste une pédale ou une tirette, donc pas de la haute technologie, mais un système tout simple. Et sur certains modèles, un bouton permet au personnel de ménage de retourner tous les sièges en un clin d'oeil
Ici, il s'agit d'un SONIC, sur l'île de Kyûshû


Autre mode de transport : le scooter avec porte-bagage chauffant, pour les livreurs de plats préparés


Dans une gare, les réceptacles, en inox impeccable, pour trier les ordures


Devant les magasins, dès que tombe la première goutte de pluie, on sort les plastiques pour emballer son parapluie, ou mieux, le sèche parapluie



A l'intérieur du magasin, on peut trouver ce genre d'articles, pour se masser le dos et les épaules, les Japonais étant très attentifs à leur santé.


Sur cette photo, dans un restaurant, un panier se trouve sous le siège, pour poser ses sacs


Et bien sûr, on garde le meilleur et surtout le plus étonnant pour la fin : je veux parler des toilettes. Quoi de plus simple que les toilettes, en apparence ? Normalement, qu'y trouve t-on ? Dans la partie homme, des pissotières, et sinon, de façon générale, une cuvette, avec un siège et parfois un couvercle, une chasse d'eau équipée d'un bouton que l'on tire ou que l'on pousse, et sur le côté, un rouleau de papier. Dans certains pays, que je ne citerai pas, la cuvette est remplacée par un trou, deux emplacements pour mettre les pieds, et une chasse d'eau munie d'une chaîne, qui envoie une cascade à l'endroit où l'on a les pieds.

Au Japon, on a bien la cuvette. On a bien le siège. On a bien le couvercle. On a bien la chasse d'eau. On a même (encore) le rouleau de papier (très fin le papier, vraiment très fin). Mais en plus, de plus en plus souvent, on a de nombreux accessoires. Petit historique :

D'abord, le siège chauffant. Quoi de plus étonnant que de voir un siège de WC branché sur le secteur ? Au début, c'est surprenant, on a l'impression de s'asseoir juste derrière quelqu'un. Mais en hiver, les maisons japonaises étant souvent très mal isolées, c'est assez confortable.
Et puis, ensuite, a été inventé le système appelé Washlet (marque déposée de la firme TOTO). Il consiste,en un panneau de commandes, situé sur le côté du siège, et commandant : l'arrêt du chauffage du siège ; le jet d'eau pour nettoyer le sexe des femmes ; le jet d'eau pour nettoyer le derrière ; le bouton pour arrêter les jets d'eau. Cà, c'est le modèle de base. Mais il existe de nombreuses sophistications.
D'abord, aujourd'hui, le nombre de boutons étant tellement important, il a été nécessaire de placer un tableau de commande au mur, avec les fonctions possibles suivantes : soulever le couvercle ; soulever le siège ; fermer ce qui a été ouvert ; déclenchement du jet d'eau, homme et femme, en continu ou en alternatif ; réglage de la température du jet ; réglage de la puissance du jet ; réglage de la fréquence du jet alternatif ; déclenchement de la chasse d'eau (un bouton pour le pipi, un bouton pour le popo) ; déclenchement d'un faux bruit de chasse d'eau (pour couvrir le bruit du popo sus-dit sans gâcher d'eau : mottanai !) ; déclenchement du désodorisant à l'ozone (ne me demandez pas comment çà marche, mais çà marche). Bon, tout çà, je l'ai constaté, je n'invente rien. Et encore, je n'ai pas tout vu !
Alors pour ceux qui trouvent que trop de boutons c'est trop compliqué, il y a les fonctions automatiques. Par exemple, le couvercle qui se lève tout seul quand on se présente, et la chasse d'eau qui se déclenche quand on s'en va. Très pratique quand on a trop bu et que l'on cherche à économiser quelques gestes.

Allez, quelques photos, sinon, c'est pas drôle !

D'abord, le pratique n'excluant pas l'esthétique, les toilettes d'une aire d'autoroute, climatisées et décorées d'un joli jardin de bambous



Encore des toilettes publiques, immaculées et gratuites, sur une aire de jeux pour enfants, près de la gare de Kyôto


D'autres toilettes publiques, avec parties hommes, femmes, handicapés, et chemin pour les aveugles, dans le centre de Koya San


Dans des toilettes publiques pour homme, un siège pour poser son bébé (comme çà on garde toujours un oeil sur lui, et lui, il apprend


Toilettes publiques du centre commercial Omotesando Hills, avec le fameux "Washlett" sur le côté du siège, la commande de chasse d'eau infrarouge, et la barre pour les handicapés


Dans le même centre commercial, des pissotières, adaptées pour toutes les tailles (de personne), avec crochet pour poser son parapluie, et la tablette pour poser ses sacs


Et enfin, pour se sécher les mains, cet appareil sacrément efficace : on met les mains dedans, on les ressort lentement, et hop, elles sont sèches. Et en plus, il récupère l'eau, qui ne tomble pas au sol. Cà commence à arriver enfin en France, mais ce n'est pas rapide !


Maintenant, celui que l'on attendait tant, le fameux washlett


Et en version murale simplifiée


Et enfin, la domotique au quotidien : en plus des panneaux de commande pour les toilettes, on peut en trouver bien d'autres : interphone, système électrique, volets, climatisation, réglage des panneaux solaires, et j'en passe. Dans la salle de bains, se trouve également le boitier qui permet de régler la température du bain, la quantité d'eau, et d'autres choses encore. Un bouton permet de prévenir le personne suivante que l'on a fini. Et quand le bain est bientôt prêt, une petite voix vous prévient, que vous puissiez vous préparer. 3 minutes après, une petite musique retentit, et la petite voix vous annonce que votre bain est à point

Partager cet article

Repost 0

commentaires