Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 19:55
Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, je pourrais regarder la télévision japonaise pendant des heures.

Pour résumer, je vais expliquer de façon simple et caricaturale la différence entre la télé nippone et la télé hexagonale.

Dans la télé française, il y a deux types d'émissions : les émissions intelligentes, intéressantes, comme Envoyé Spécial, Des Racines et des Ailes, ou certains documentaires de Arte. Et puis il y a les émissions de divertissement, d'un niveau très faible, mais très prétentieuses, comme la Star Ac ou ce genre de choses. En plus, il y a les JT, comme dans le monde entier, et les séries américaines.

La télé japonaise, elle, est radicalement différente. En dehors du JT classique, qui ne différencie des autres que par le fait que les présentateurs font la courbette, on trouve des programmes typiquement japonais. D'abord, il n'y a pas de séries américaines, mais des dorama, sortes de feuilletons tire-larmes, qui tiennent le pays en haleine. Ensuite, il y a les documentaires, en général sensationnels, et qui traitent très rarement du fond. Et enfin, le principal, les émissions de divertissement.
Elles sont en général plus stupides que les émissions françaises (si si, c'est possible) mais présentent l'avantage de ne pas du tout se prendre au sérieux. On y trouve souvent un ou plusieurs présentateurs, avec un plateau d'invités, un public très bon public. On lance un thème, un jeu complètement débile ou un reportage, et là dessus, c'est à celui qui racontera le plus de conneries. En gros, c'est la franche rigolade. On rigole, on s'esclaffe, on s'exclame.

Quant aux invités, c'est très mélangé, de l'actrice déjantée en kimono au transsexuel habillé en Shibuya girl, en passant par le crooner en costume blanc et perruque gominée. Et souvent, on assiste aux passages remarqués de Takeshi Kitano, invité surprise toujours des plus délirants.

Bon, il ne faut surtout pas oublier que dans 98 % (chiffre au hasard mais sûrement proche de la réalité) de ces émissions, on parle toujours, à un moment ou à un autre, de nourriture, et on mange, en s'exclamant : oishiiiiiiiiiiiiii. Les Japonais sont bon public, au delà de l'imaginable.

Petite présentation en photos, il ne manque plus que le son.

D'abord, on commence par les enfants, pour lesquels il existe de nombreux personnages, comme Shimajiro, le gentil tigre éducatif (à gauche sur la première photo).


Et maintenant, pour le grand public, les émissions du soir, ici avec Tetsuko Kuroyanagi, en espèce de kimono. Elle est très célèbre à la télé japonaise. Le type à sa gauche caricature son style vestimentaire et sa coiffure. Quant aux autres, ils ne sont pas mal non plus. Bien sûr, à la fin de l'émission, ils mangent.





Dans cette autre émission, on voit des types discuter, de tout et de rien, dans un décor design. En même temps, ils sont tous écroulés de rire, surtout celui portant un chapeau, et surtout, ils mangent.


Le lendemain, cette émission, dont j'ai parlé dans un article précédent, présentait les mascottes de certaines régions, et les invités en profitaient pour gouter les produits desdites régions. Bon, accessoirement, on voit qu'il n'est même pas 9 heures du matin, mais ils mangent déjà du nato et autres spécialités tout aussi goutues.




Dans le genre émission où l'on rigole beaucoup, il y a sanma palace. Là, on voit un présentateur, debout à côté d'un pupitre, un baton à la main, avec sa tête au bout, en caoutchouc. Les invités racontent des conneries, et tout le monde se marre, surtout le présentateur, et quand il se marre vraiment beaucoup, il tape son pupitre avec sa tête en caoutchouc. La dernière fois, dans les invités, une jolie petite jeune fille ; c'était en réalité un homme !

Homme que l'on a retrouvé dans une autre émission, cette fois-ci accompagné de 2 autres transsexuels... à s'y méprendre ! Et tout çà, avec un vieil excentrique, une femme déjantée en kimono, une lolita kawaii, et j'en passe. Je ne me souviens plus du titre de l'émission, mais elle consistait à présenter des personnes, apparemment normales, mais qui cachaient une particularité. C'est ainsi que l'on a eu, par exemple : une jolie jeune fille (en réalité une femme de 52 ans malade de produits de beauté), une autre ravissante jeune fille (un homme), une miss Vénézuela canon (également championne olympique de lancer de javelot), une très jolie jeune fille (contorsionniste), et enfin un type, tout à fait normal, pas une femme, pas un sportif, vraiment normal. Sa particularité ? Il était amoureux d'une actrice célèbre, qu'il avait cotoyée il y a quelques années, ils s'étaient visiblement bien entendu, et il souhaitait lui faire une demande en mariage. Le public : "ooooooooooooooooooo", "eeeeeeeeeeeeeeeee". L'actrice arrive, sans savoir pourquoi on l'a invitée, est heueuse de revoir le type, se demande pourquoi on l'a fait venir, et là, devant le public en haleine, le type lui fait sa demande en mariage. Surprise de l'actrice, qui crie de joie, qui pleure d'émotion, qui trépigne de bonheur, devant un public en folie et en larmes. Sur le canapé à côté de moi, mes amis sont tout "émotionnés eux aussi. Et je ne vous cacherai pas que la joie des Japonais est communicative... Quand je vous disais que les Japonais étaient bon public

Voilà, pour finir, il faut savoir qu'en dehors des émissions où l'on mange même si ce n'est pas le sujet, il y a les émissions culinaires, comme chez nous, où l'on nous montre, à l'heure du petit déjeuner, comment préparer les sardines grillées ou les sashimis au nato. La différence avec la France est que la présentatrice est en kimono.

Partager cet article

Repost 0

commentaires