Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 17:57

Après avoir bu et décrit un vin, il est toujours intéressant de comparer avec les descriptions précédentes. En général, le texte apparait différent. Soit que le vin a évolué, soit que les circonstances et l'état d'esprit sont différents, toujours est-il que les arômes décrits ne sont pas les mêmes. Par contre, le caractère d'ensemble du vin ne change pas d'une fois sur l'autre. C'est déjà çà.

 

Cette fois-ci, j'ai senti, au nez, la pomme mûre, une pointe de citron, les cailloux chauffés, les fleurs, le miel, le tout de façon très homogène, je dirais même ramassée.

 

La bouche, elle, m'est apparue droite, pure, avec peu de longueur.

 

C'est un vin que j'ai trouvé profond, élégant, et comme la dernière fois, austère. L'image qui m'est apparue est celle de la beauté sobre et austère d'une abbaye cistercienne par une belle journée d'été. J'ai alors pensé à l'abbaye de Fontenay, que j'avais visitée par une chaude journée de juillet.

 

Quelques jours plus tard, je lisais dans le Rouge et le Blanc un article sur l'austérité. L'auteur citait l'abbaye de Fontenay...

 

Photo-046.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires