Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 22:57

Interlaken : comme son nom l'indique, cette ville se trouve entre deux lacs, le lac de Thun à l'ouest et le lac de Brienz à l'est, les lacs étant reliés par une rivière, l'Aar. Située au centre de la Suisse, dans le canton de Bern, on peut s'y rendre facilement en TGV depuis Paris, en 5 heures avec changement à Bâle. Le TGV dessert d'ailleurs les deux gares principales, Interlaken West et Interlaken Ost.

 

La ville, située à un peu plus de 500 mètres d'altitude, n'a pas d'attrait esthétique. On y trouve surtout des hôtels, généralement chics et chers, des boutiques, et en dehors du centre ville, des quartiers résidentiels. Son intérêt se trouve donc en dehors, Interlaken étant en quelque sorte le camp de base de toutes les excursions vers l'Oberland bernois, et son célèbre sommet, la Jungfrau.

 

Pour le logement, vous pouvez choisir un hôtel dans la ville, proche d'une des deux gares, mais vous pouvez aussi vous éloigner un peu, pour séjourner au calme, si possible au bord d'un des lacs. Cette solution, à mon avis la meilleure, est rendue possible grâce à de très bonnes liaisons par bus.

 

En ce qui me concerne, j'ai logé à Ringgerberg, commune limitrophe au nord-est d'Interlaken, accessible en 15 minutes depuis la gare d'Interlaken Ost. Tout peut donc se faire en transports en commun. Ringgerberg présente l'avantage d'être en dehors de la ville, d'être située juste au bord du lac de Brienz, et d'avoir une orientation plein sud. Il est même possible de se baigner dans le lac, qui n'était franchement pas froid.

 

Photo-146.jpg

 

Photo-309.jpg

 

Ringgerberg est surtout un village calme, construit de nombreux chalets, souvent ravissants, typiquement suisses.

 

Photo-312.jpg

 

Photo-314.jpg

 

Surplombant le lac, l'église château, ravissante, permettant une vue superbe.

 

Photo-301.jpg

 

Photo-303.jpg

 

A la fin août, il faisait un temps magnifique, et plus de 30 degrés dans la ville. Alors comme disait l'employée de l'office de tourisme : "quand il fait chaud comme çà, va sur le montagne". Mais avant, on peut visiter la vieille ville, et son pont typiquement suisse.

 

Photo-297.jpg

 

Le jour de mon arrivée, n'ayant pas le temps de faire une grande excursion, j'ai acheté, à la gare, le pass me permettant de prendre tous les transports des montagnes : trains, téléphériques, etc. Généralement, les employés des gares parlent français, mais ce sont des Suisses allemands, donc ils ont un accent à couper au couteu (suisse évidemment). L'une d'elle m'a même dit qu'elle parlait français, mais lentement ; ce qui finalement ne change rien avec les Suisses francophones.

 

Pour finir la première journée, je suis montée sur Heidi Klum le Haider Kulm (çà, c'est de l'humour français). Le Heider Kulm est une montagne surplombant la ville d'Interlaken, accessible par un funiculaire, directement du centre de la ville. De là haut, on a une vue superbe sur la ville, les deux lacs, et surtout la Jungfrau et les sommets l'entourant. Une vision du programme des jours prochains en quelque sorte.

 

Photo-001-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

André 02/03/2015 09:49

Merci de nous faire découvrir ces sites merveilleux. Je prends beaucoup de plaisir à parcourir votre blog !