Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 09:05

Aujourd'hui, c'est la randonnée la plus longue, et aussi la plus difficile pour les non sportifs comme moi.

 

Départ par le train bleu et jaune, comme hier, bifurcation à Zweilütschinen, jusqu'au terminus de Grindelwald. Ici, le programme change, car on va prendre la télécabine en direction de First. Par contre, on descend en cours de route, dans la station intermédiaire de Bort (autour de 1500 mètres).

 

De là, une route rejoint un sentier, qui serpente entre les sapins. C'est très vert, très ombragé, mais le chemin est rocailleux, et surtout raide, raide, raide, et donc interminable. Entre les sapins, de très belles vues dégagées sur la vallées, et les montagnes en face, dont Baeregg et les glaciers.

 

Photo-053.jpg

 

Photo-055.jpg

 

Au bout du chemin, enfin, un peu de repos au chalet de Walspitz, basé à 1 903 mètres. De là, part un chemin en graviers, plus agréable que le précédent. A cette altitude, les sapins ne poussent visiblement plus ; la forêt est à nos pieds. Par dessus les cimes, toujours les superbes paysages de glaciers.

 

Photo-056.jpg

 

Ce chemin mène à First. Toutefois, arrivé à un groupe de maisons (plutôt des fermes ou des étables, d'ailleurs), il est possible de bifurquer pour rejoindre les lacs de Alpbachsee.

 

Le nouveau sentier, parfois à peine matérialisé, traverse un paysage de prairies, presque lunaire, qui n'est pas sans rappeler certains paysages islandais, la terre noire en moins. Ce paysage est traversé par de nombreux ruisseaus, et habité par des vaches, qui ne se marchent pas sur les pieds, c'est le moins que l'on puisse dire.

 

Photo-064-copie-1.jpg

 

Photo-070-copie-1.jpg

 

Photo-078.jpg

 

Photo-091.jpg

 

Photo-066.jpg

 

Quand je pense que certains publicitaires sans scrupules sont allés en peindre en violet, couleur qui de plus ne s'accorde absolument pas avec le paysage. Il faut aussi savoir qu'aucune association de défense des animaux n'a réagi. Si l'on ajoute à cela le fait que la Suisse, qui peint ses vaches en violet, veut interdire aux pays maritimes de pêcher le thon rouge, il y a de quoi lancer une belle polémique

 

La plupart des marcheurs vont directement à First. De ce fait, le sentier menant à Alpbachsee est presque désert. Nous sommes seuls avec la nature. En se retournant, on peut longtemps apercevoir les glaciers.

 

Photo-i081.jpg

 

Enfin, pique-nique à Alpbachsee, les pieds se détendant dans l'eau.

 

Photo-i102.jpg

 

Photo-i104.jpg

 

Après ce repos, direction First par un chemin de crête, surplombant les paysages traversés précédemment. Sur le bord, toujours les vaches, indifférentes au paysage. Comme quoi, en dehors des trains, rien ne les intéresse. Sauf le sexe, pratiqué sans pudeur au beau milieu du chemin, nous obligeant à risquer notre peau dans un raccourci fortement accidenté. Pas de photos par contre, n'ayant pas coché la case "site à contenu sexuel ou pornographique" dans la page administration de ce blog.

 

Photo-i119.jpg

 

Photo-i122.jpg

 

Photo-i131.jpg

 

Arrivés à First, nous avions le choix entre la télécabine, et le First-Flieger, sorte de nacelle individuelle nous ramenant 800 mètres plus loin, à 84 km/h, suspendus à 50 mètres au dessus du sol. Sans hésiter, nous avons opter pour la première option. Le désir de bien profiter du paysage, certainement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

André 02/03/2015 09:45

Je ne savais pas que la Suisse réservait des endroits aussi beaux. J’espère y aller un jour, surtout que j’adore les randonnées en montagne.