Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 12:47

Je vais parler d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître : les années 80. A cette époque, une mode est apparue, celle des espadrilles, les chaussures en toile, avec semelle de corde. J'en ai eu. Verdict : la corde arrache le dessous du pied, donnant d'horribles ampoules, et la taille choisie entraîne son lot de désagéments. Ajusté, il est très difficile d'enfiler les chaussures, et une fois mises, la toile couple le dessus du pied. Moins ajustées, les espadrilles sortent du pied.

 

Pourtant, cette mode avait eu son succès, grâce notamment à une publicité formidable, d'un très haut niveau filmographique, et au slogan d'une imagination débordante (il est vrai qu'à l'époque, les publicitaires s'appelaient des créatifs, si si, ne riez pas).

 

Les Nuls l'avaient d'ailleurs parodiée. Il est vrai que c'était tentant. Rappelez-vous cette chanson : en espadrille, on a l'air d'un con. Est-ce grâce à cette pub ? Toujours est-il que cette mode est passée de mode.

 

Malheureusement, les Français ont la mémoire courte (comme disent très bien les Français), et cette mode est revenue, en même temps que d'autres articles de la même époque, comme les lunette à grosse monture, style Jacques Chirac, encore appelées montures Sécurité Sociale.

 

L'idéal pour porter les espadrilles et vraiment avoir l'air sorti des années 1980 : une paire d'espadrilles donc, un pantalon trop large et trop court, un t-shirt trop étroit type maillot de corps avec col en V très prononcé pour laisser voir les poils, une écharpe légère (l'écharpe en été, même légère, c'est un peu comme les collants noirs avec un mini-short, il ne faut pas chercher à comprendre), une barbe de 3 jours pour acheter l'air misérable et des lunettes à monture sécurité sociale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires