Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 21:39

Au temps de l'Union Soviétique, Andreï Filipov est LE chef d'orchestre du Bolchoï. Toutefois, comme il continue de soutenir les musiciens juifs de son orchestre, persécutés par le pouvoir communiste, il est déchu de ses fonctions et finit homme de ménage. Il est même interrompu en plein concert, pendant la direction du concerto pour violon de Tchaïkovski !

 

30 ans plus tard, toujours homme de ménage, il tombe sur un faxe en provenance du théâtre du Châtelet à Paris, invitant l'orchestre du Bolchoï à venir faire une représentation. Hanté par ce concert inachevé, il décide de reformer un orchestre avec ses anciens musiciens, et d'aller jouer à Paris à la place du vrai Bolchoï ! Il va même exiger, comme soliste, une certaines Anne-Marie Jacquet ; apparemment pour des raisons très personnelles.

 

Ce film manie à la fois l'humour, le burlesque, l'émotion, et la musique. Ce n'est pas un film de genre, mais la musique y tient bien entendu une place importante.

 

L'équilibre est parfait, entre la musique, l'émotion, et les scènes loufoques, rappelant, dans un style différent, les films de Kusturica.

 

Vous n'êtes pas encore allés le voir ? Allez, allez, on se dépêche !

Partager cet article

Repost 0

commentaires