Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 19:17

Dans un voyage, le paysage n'est pas seulement ce que l'on va voir : montagnes, mer, monuments, musées... C'est aussi l'environnement quotidien, la banalité apparente : enseignes, couleur du trottoir, mobilier urbain, etc. Dans certains pays, ce sont les moyens de transport : les voitures de La Havane, les bateaux des îles grecques. Certains pays sont marqués par leurs trains. C'est le cas notamment du Japon, ou de la Suisse.

 

La Suisse est certes traversée par des trains modernes, TGV, ICE, IC, mais aussi par des trains de lignes privées, des petits trains, en quelque sorte, dont le charme désuet donne encore plus de relief à un paysage qui n'en manquait déjà pas.

 

Dans la région d'Interlaken, ces trains permettent de se déplacer partout, traversant les vallées ou gravissant les montagnes.

 

A partir de la gare d'Interlaken Ost, il faut généralement prendre le train bleu et jaune, le plus grand de tous dans cette région.

 

Photo-295.jpg

 

Photo-140.jpg

 

Il possède une version moderne, à planchers surbaissés. Notez que dans les petites gares, il est possible de traverser les voies.

 

Photo-296.jpg

 

Ensuite, Pour aller plus haut, il faut changer et prendre un train encore plus petit, roulant sur une voie à crémaillère.

 

Photo-008.jpg

 

Photo-258.jpg

 

Cela ne se remarque pas sur les photos, mais ces trains se déplaçant sur des pentes importantes, les sièges sont inclinés.

 

Photo-257-copie-1.jpg

 

Photo-294.jpg

 

Même pour monter à la Jungfrau, on peut prendre un train à crémaillère, menant à la gare la plus haute d'Europe, située à une altitude de 3 454 mètres.

 

Photo-172-copie-1.jpg

 

L'intérieur, propre (on est en Suisse) et moderne, assure un bon confort. Ce train se déplaçant dans un tunnel, à une altitude où l'air se raréfie et les oreilles se bouchent, les passagers sont occupés par des films et des reportages sur la Jungfrau, avec explications en plusieurs langues.

 

Les Japonais ont d'ailleurs droit à un traitement de faveur ; ils n'ont pas le droit aux mêmes reportages que les ressortissants des autres pays, mais à des explications en dessin animé, HEIDI.

 

Photo-256.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

André 02/03/2015 09:37

Votre article est très intéressant. Ce genre d’infos peut toujours servir.