Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 20:50

Actuellement, la mode est au concept. Dès qu'une boutique ouvre, c'est un concept. La boucherie devient un concept de viande à emporter, le pressing un concept de repassage de vêtements, et j'en passe. Rien de nouveau n'a été créé, on a juste repeint et modernisé la vitrine, réinventé l'eau chaude en faisant flamber les prix. Les bobos adorent, forcément, ils croient avoir créé le monde.

 

Il en va de même en matière culinaire, où l'on est en train d'assister à l'émergence d'un sacré nouveau concept. Du haut de leur prétention, les bobos appellent cela street food. En réalité, c'est juste de la nourriture qui se vend dans la rue, dans un camion ou sur un étal. C'est la version actualisée de la baraque à frites, du stand de fête foraine. En plus, çà vient de New-York, capitale du monde de la malbouffe, donc on est vraiment persuadé que c'est nouveau. Là-bas peut-être. Ici, pas franchement, même si le "concept" s'était raréfié.

 

Dans d'autres pays, c'est un mode de restauration très ancien, et toujours très actuel. Il n'est pas rare, au Japon, de voir passer dans la rue des camionnettes, ou des voitures avec cheminée, qui s'arrêtent pour vendre de la nourriture à emporter, toute prête à être consommée. Ce n'est ni du hamburger ni du hot-dog, c'est de la vraie nourriture !

 

Dans les temples, pendant les périodes de fête, s'installent de nombreux stands de restauration, semblables à nos stands de fêtes foraines : les yatai. Une tente, une cuisine, un comptoir en bois, quelques employés gouailleurs qui s'égosillent pour attirer le chaland. L'ambiance est festive, bon enfant, spontanée, conviviale, sans prétention, bref, authentique. Cà sent le graillon, la fumée, çà parle fort, çà rigole, c'est la fête. Ce n'est pas un concept, c'est la réalité, la vie.

 

Boissons à emporter

 

Photo-156.jpg

 

On peut aussi s'asseoir au comptoir

 

Photo-157.jpg

 

Photo-158.jpg

 

Poissons en attente d'être grillés

 

Photo-159.jpg

 

Brochettes à consommer sur place

 

Photo-160.jpg

 

Poulpe grillé

 

Photo-163.jpg

 

Spécialités à base de pommes de terre. Cà fume !

 

Photo-378.jpg

 

Bâtons de je ne sais quoi (difficile de tout essayer)

 

Photo-380.jpg

 

Okonomiyaki (omelettes) d'Hiroshima

 

Photo-382.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Diddu 23/06/2012 11:11

Soyons tout de même honnête, les okonomiyakis vendus dans les yatai n'ont rien à voir, que ce soit dans leur aspect extérieur que dans leurs qualités gustatives avec ceux que l'on peut déguster
dans les restaurants. Et puis, une grande partie du plaisir de ce plat consiste à le préparer soi-même.

En revanche, il est vrai que les yatai sont omniprésents au Japon notamment lors des Matsuri, et qu'on peut tout à faire y manger très bien.

yasaka20 24/06/2012 12:15



C'est vrai, les yatai ne présentent pas de la grande gastronomie, mais de la nourriture souvent honnête, simple et sans chichis, avec des vendeurs gouailleurs et bruyants, ce qui participe
grandement à l'ambiance festive et conviviale du matsuri. L'atmosphère est une part du plaisir de manger.