Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 19:47

Quiberon et sa presqu'île. Accessible uniquement par un isthme, donc par une seule route étroite, et une voie ferrée encore plus étroite. L'été, c'est l'embouteillage assuré, le lieu étant très prisé. Les touristes se massent dans l'entonnoir, absolument pas intimidés par la présence du fort de Penthièvre et des militaires en plein exercice.

 

Photo-087.jpg

 

Photo-086.jpg

 

Une fois le fort passé, il faut s'enfoncer vers la pointe, par la route unique, bordée de chaque côté par l'océan. Arrivé au bout, c'est la ville de Quiberon, station balnéaire agréable, avec son centre de thalassothérapie, sa grande plage, et son port d'où partent les bateaux pour Belle-Ile. En pleine saison, le départ du bateau est un vrai spectacle, les retardataires chargés de bagages se précipitant, les voitures surchargées frottant leur bas de caisse sur la rampe du bateau, les piétons courant avec leurs valises, sacs, vêtements, et parfois le panier du chat. L'exode, en moins dramatique.

 

Dans la zone d'activité de la ville, il ne faut pas manquer la visite de la conserverie de la Belle-Iloise, l'une des dernières de France, et l'une des deux à mettre en conserve manuellement, en vidant les sardines. D'où la qualité du produit. On y apprend que les conserves de sardine se conservent (c'est le cas de le dire) plusieurs années, et même qu'elles se bonifient avec le temps, comme un bon vin. Fort de cette information, on hésite moins sur la quantité à acheter à la boutique située à la sortie. Renseignements pour la visite sur leur site internet.

 

Autre lieu gastronomique, Saint-Pierre Quiberon, et l'épicerie fine La Cour d'Orgères, ses confitures, ses confitures, ses confitures... un vrai régal. Vous pouvez aussi craquer devant le caramel au beurre salé, les financiers, et plus si affinités (et si ventre encore vide et compte bancaire encore plein). Tous les renseignements également sur leur site internet.

 

Le retour peut (et même doit) se faire par la route qui longe la Côte Sauvage. Chaque région de Bretagne a sa côte sauvage, la plus belle forcément si l'on en croit les habitants les plus proches. A vous d'en juger.

 

Photo-093.jpg

 

Photo-098.jpg

 

Photo-100.jpg

 

Photo-105.jpg

 

Photo-119.jpg

 

Photo-112-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires